Des chercheurs de Stanford ont découvert que la marche stimule l'inspiration créatrice.Ils ont examiné les niveaux de créativité des personnes tandis qu'elles marchaient et quand elles étaient assises. La production créative d'une personne a augmenté en moyenne de 60 % lors de la marche
b3789d661b946cf6dc64a99338c08077-orig-398x310


Steve Jobs, le co-fondateur d'Apple, était connu pour ses réunions en marchant. Mark Zuckerberg de Facebook a également été vu tenant des réunions identiques. Et peut-être que vous aussi allez et venez, afin de faire germer vos idées. 

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de Stanford fournit une explication à ces comportements. La pensée créative s'améliore lorsqu'une personne marche et cela persiste peu de temps après. 

Selon cette étude co-écrite par Marily Oppezzo , qui a obtenu un doctorat de Stanford en psychologie de l'éducation, et Daniel Schwartz , professeur à Stanford Graduate School of Education la marche aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur stimule l'inspiration créatrice de façon similaire. L'acte même de marcher, et non l'environnement, est le facteur principal. Dans l'ensemble, les niveaux de créativité ont été systématiquement et significativement plus élevés pour ceux qui marchent par rapport à ceux qui sont assis. 

"Beaucoup de gens prétendent qu'ils réfléchissent mieux en marchant Nous avons finalement peut-être fait un pas, ou deux, vers la découverte de pourquoi." Écrit Oppezzo et Schwartz dans l'étude publiée dans le Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory et Cognition . Marcher ou être assisD'autres recherches ont porté sur la façon dont l'exercice aérobique protège généralement les fonctions cognitives à long terme, mais jusqu'à présent, il ne semble qu'aucune étude n'ait examiné spécifiquement l'effet de la marche non-aérobique sur la créativité de nouvelles idées et ensuite comparé les résultats. 

Une personne marchant à l'intérieur sur un tapis roulant dans une chambre face à un mur blanc, ou marchant à l'extérieur dans l'air frais produit deux fois plus de réponses créatives par rapport à une personne assise, l'une des expériences le prouve. "Je pensais que marcher à l'extérieur serait la seule méthode vraiment efficace, mais en marchant sur un tapis roulant dans une petite pièce ennuyeuse on avait encore de bons résultats, ce qui m'a surpris", a déclaré Oppezzo. L'étude a également constaté que la créativité a perduré même quand la personne s'assoit peu de temps après une promenade. Mesurer la pensée créativeLa recherche a été menée en quatre expériences impliquant 176 étudiants. Les participants ont été placés dans des conditions différentes: marche à l'intérieur, sur un tapis roulant, ou assis à l'intérieur face à un mur blanc, marche à l'extérieur ou assis en plein air tout en étant poussé dans un fauteuil roulant, le long d'un chemin prédéterminé sur le campusde Stanford. Les chercheurs ont ainsi mis les participants assis dans un fauteuil roulant à l'extérieur pour qu'ils soient dans les mêmes conditions visuelles que lors d'une marche. 

Différentes combinaisons, comme deux séances consécutives, assis ou une séance de marche suivie d'une séance assise, ont également été comparées. Les marches ou sessions assises utilisées pour mesurer la créativité ont duré entre 5 et 16 minutes, en fonction des tâches demandées. 

Trois des expériences portées sur un test de créativité utilisant la méthode de la " pensée divergente ".La pensée divergente est un processus ou une méthode de pensée utilisée pour produire des idées créatives en envisageant de nombreuses solutions possibles. Ce concept est souvent utilisé en conjonction avec la pensée convergente, qui suit un ensemble particulier d'étapes logiques pour parvenir à une série de solutions à un problème donné et pour en sélectionner la seule correcte. 

Dans ces expériences, les participants devaient penser à d'autres applications pour un objet donné. On leur a donné plusieurs séries de trois objets et ils avaient quatre minutes pour trouver le plus de réponses possibles pour chaque ensemble. Une réponse était considérée comme nouvelle si aucun autre participant dans le groupe ne l'avait évoquée. Les chercheurs ont également vérifié si les réponses étaient appropriées. Par exemple, un pneu ne pouvait pas être utilisé comme un anneau au petit doigt. 

L'étude a révélé que l'écrasante majorité des participants à ces trois expériences ont été plus créatifs en marchant qu'en restant assis,. Dans une de ces expériences, les participants ont été testés à l'intérieur en position assise en premier, puis en marchant sur un tapis roulant. La production créative a augmenté en moyenne de 60 % lorsque la personne marchait, selon l'étude. 

Une quatrième expérience a évalué la production créative en mesurant la capacité des gens à produire des analogies complexes pour créer des suites à un exemple donné. Les plus créatifs ont été ceux qui ont compris la structure profonde de la suite. 
Le résultat: 100 % de ceux qui marchaient à l'extérieur ont pu générer au moins une pensée de haute qualité, par rapport à 50 % de ceux assis à l'intérieur. Aucun lien avec la pensée convergenteMais tous les processus de pensée ne sont pas égaux. Bien que l'étude a montré que la marche a bénéficié au " brainstorming " créatif, elle n'a pas eu un effet positif sur le taux de réponses correctes lors de questions a réponse prédéterminée . 
"Il ne faut pas dire que toutes les tâches au travail doivent être faites en marchant, mais cela serait bénéfique pour celles qui nécessitent une nouvelle perspective ou de nouvelles idées", a déclaré Oppezzo, de l'Université de Santa Clara. 

Les chercheurs ont donné aux participants une tâche d'association de mots, couramment utilisée pour mesurer et comprendre la pensée ciblée. Compte tenu de trois mots, les participants devaient produire un seul mot qui pourrait être utilisé avec tous les trois pour former des mots composés. Par exemple, était donné les mots "chalet suisse, et gâteau", la réponse correcte est "fromage". Dans cet essai, ceux qui ont répondu en marchant ont eu un taux de bonnes réponses légèrement moins bonne que ceux qui ont répondu en position assise, selon l'étude. 

De la créativité à la productivité implique une série d'étapes, de la génération d'idées à l'exécution, en passant par la recherche, Oppezzo, a démontré que les bienfaits de la marche appliquée à l'élément "divergent" de la pensée créative, mais pas à la "convergence" qui se caractérise par la perspicacité. "Nous ne disons pas que la marche peut vous transformer en Michel-Ange", a déclaré Oppezzo. " Mais cela pourrait vous aider pour les premiers stades d'une création." 

Cette étude permettra de poursuivre de nouvelles recherches sur les voies neurologiques et physiologiques, "Il y a du travail à faire pour trouver les mécanismes de causalité", a déclaré Mr Schwartz. " Et c'est un paradigme très robuste qui permettra aux gens de commencer des recherches, afin d'étudier comment le corps influe sur l'esprit." 

Une autre question éventuelle de recherche : est-ce que d'autres formes d'activités physiques modérées autres que la marche ont des effets similaires ? Cependant, "nous savons déjà que l'activité physique est importante et que rester assis trop longtemps est malsain. Cette étude est une autre justification pour l'intégration de périodes d'activité physique dans la journée.