Rechercher dans ce blog

Translate

abonnement gratuit par Email à médika ethno échoppe. entrer votre adresse mail

mardi 28 avril 2015

Comment faire pousser vos propres myrtilles

myrtilles
Les myrtilles sont délicieuses, et elles sont l’un des ornements les plus étonnants dans les jardins. En suivant quelques étapes simples, vous pouvez faire pousser votre propre myrtillier et profiter de ses fruits chaque année.
Voici les principales étapes pour faire pousser un magnifique plant de myrtillier:
1. Choisissez un endroit approprié et préparez le sol.
Si faire pousser des myrtilles vous intéresse, vous devez repérer un endroit ensoleillé et utiliser un sol bien drainé et bien travaillé, et un sol exempt de mauvaises herbes. Les racines de l’arbuste ont besoin d’humidité constante, donc vous voudrez peut-être chercher un endroit où l’irrigation est déjà disponible.
Mais vous pouvez également faire des plates-bandes surélevées si le sol n’est pas bien drainé, ou s’il n’est que partiellement drainé.
On peut également cultiver les myrtilliers en pot, ce qui est excellent pour ceux d’entre vous qui n’ont pas de jardin ou vivent dans un appartement.
Si vous décidez de planter le myrtillier directement dans le sol, assurez-vous de délimiter une zone d’environ 75 cm de diamètre et 30 cm de profondeur pour chaque plante. Labourez les zones et retirez un tiers ou la moitié de la terre. Ajoutez une quantité égale de tourbe pré-humidifiée et mélangez bien.
Si vous avez fait des plates-bandes surélevées, utilisez un mélange en quantités égales de tourbe, d’écorces (n’utilisez pas le cèdre ou le séquoia), et de compost ou de mélange de plantation. Vous pouvez consulter votre jardinerie locale pour des recommandations.
2. Espacez les plants pour une croissance optimale
L’espace entre les plants de myrtilliers devrait être entre 60 et 75 cm pour des haies fournies, ou jusqu’à 1,8 mètres si vous voulez faire pousser des plants de myrtilliers individuels. Si vous plantez les plants en rangs, l’espace entre les rangs devrait être de 2,5 à 3 mètres.
3. Planter
Plantez les myrtilliers au printemps ou à l’automne, même si, dans certaines régions, on peut les planter toute l’année.
Si vous achetez des plants en pot, retirez le plant du pot et grattez la couche externe des racines. Ajoutez un cm de terre sur le dessus. Tassez bien autour de la motte, et à la fin mettez de la terre sur les côtés des racines exposées. Arrosez bien.
4. Le paillage
Les meilleurs paillis pour les myrtilliers sont la sciure de bois, les écorces, les tontes de gazon, et le compost acide. Les plants de myrtilliers ont des racines peu profondes et vont tirer avantage du paillis.
Environ 5 à 10 cm de paillis au dessus des racines est juste assez pour conserver l’humidité, arrêter les mauvaises herbes de pousser et fournir de la matière organique. Répétez la procédure tous les deux ans, et n’utilisez pas d’écorce ou de la sciure de cèdre ou de séquoia.
5. L’élagage
Les plants de myrtilliers nécessitent une taille annuelle importante pour éviter qu’ils fassent trop de fruits ce qui aboutit souvent à des petits fruits. Une fois qu’il commence à se développer, laissez bien le plant s’établir dans un premier temps, et permettez lui ensuite de porter ses fruits. Retirez la plupart des fleurs qui poussent dès qu’elles apparaissent. Taillez vos plants de myrtilliers régulièrement, car une taille annuelle et importante fournira un plant plus fort et beaucoup plus sain.
Conseils sur la taille:
  • Taillez les pousses du bas autour de la base du plant
  • Retirez tout le bois mort
  • Coupez les branches courtes et décolorées
  • Taillez jusqu’à ce que vous ayez retirer entre 1/3 et 1/2 du bois de la plante.
6. La fertilisation du sol
Gardez à l’esprit que les myrtilliers sont sensibles à la surfertilisation. Le sol devrait être fertilisé au printemps. Pour que vos myrtilles soient biologiques, vous devez utiliser des engrais biologiques. Optez pour la farine de sang et les graines de coton. Ils donnent tous les deux d’excellents résultats. Évitez le fumier, car il peut endommager le plant.