Rechercher dans ce blog

Translate

abonnement gratuit par Email à médika ethno échoppe. entrer votre adresse mail

jeudi 30 avril 2015

Émeutes raciales à Baltimore suite à la dernière bavure policière



Dans une ville ou un quart de la population vit dans la pauvreté (37% des enfants), la dernière bavure policière en date aura mis le feu aux poudres.
L'impuissance et le ras-le-bol aura laissé place à la violence gratuite:



Comme les violences policières ne sont pas prêtes de s'arrêter, on pourrait s'attendre à un effet de contagion dans d'autres villes du pays à un moment ou un autre. Ferguson aura été le point de départ et une fois encore, on observe la même passivité initiale de la police qui est aux abonnés absents. C'est précisément quand elle devrait se rendre utile en protégeant les commerçants qu'elle n'est pas là.