Rechercher dans ce blog

Translate

abonnement gratuit par Email à médika ethno échoppe. entrer votre adresse mail

jeudi 30 avril 2015

Gender : Hollywood continue sa grossière 

propagande


bruce-jenner-lhomme-qui-voulait-etre-une-femme2J’ai eu le cœur complètement retourné et j’ai failli vaciller de dégoût à la vue des photos de changement de sexe de ce pauvre cinglé qui n’a pas encore compris qu’il ne sera jamais véritablement une femme et que c’est le Tout-Puissant qui crée la femme et qui crée l’homme. Il convient pourtant de prendre ces informations au sérieux car elles influencent les masses et participent au changement de paradigme actuel. Il faut savoir que ce type est le beau-père Kardashian et qu’il est donc très connu dans le monde entier. Je ne sais pas ce qu’il se passe dans le cerveau malade de ces gens-là, mais il est évident que le plan est parfaitement bien pensé et que l’objectif à atteindre est clair pour tout le monde.
À 65 ans, Bruce Jenner entame une nouvelle vie ! Une vie de femme, que l’ex-athlète a assumée dans une interview exclusive diffusée ce week-end. Retour sur son début de transition d’un sexe à l’autre, de son sacre aux Jeux Olympiques à ses premières photos en vêtements féminins…
Bruce Jenner, champion « perdu » et « mort de peur« 
Bruce Jenner a récemment été photographié en robe et en bikini. Dans son interview confession pour l’émission 20/20 (sur ABC News), il avoue s’être travesti dès l’enfance, profitant de l’absence de sa mère et ses sœurs pour porter leurs vêtements. Il ajoute également que sa belle-fille Kim Kardashian l’a surpris, il y a quelques années, dans la même position compromettante.
Entre temps, Bruce a fait les beaux jours de l’athlétisme américain. En juillet 1976, il remporte la médaille d’or du décathlon aux JO de Montréal. Bruce Jenner était alors marié à Chrystie Crownover (ou Chrystie Scott, avec qui il a eu deux enfants, Burt et Cassie), et s’est décrit, en revoyant des photos de son exploit, comme « une personne perdue, fuyant [sa]vie et qui [il] étai[t], morte de peur. »
« Je ne savais pas ce que me réservait l’avenir à l’époque« , ajoute Bruce à la journaliste Diane Sawyer. Son avenir, Bruce le prendra en main quelques années plus tard. […]