Rechercher dans ce blog

Translate

abonnement gratuit par Email à médika ethno échoppe. entrer votre adresse mail

samedi 26 septembre 2015

Qu’est-ce que le foie gras et comment se soigne-t-il ?

Si le foie gras est dû à l'alcool et que le malade arrête de boire, sa condition peut s'améliorer en 6 semaines. S'il continue à boire, cela peut se transformer en cirrhose.
Qu’est-ce que le foie gras et comment se soigne-t-il ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette maladie qui affecte les adultes (autour de 25% de la population) et qui consiste en l’accumulation de graisses dans les cellules hépatiques. 
N’hésitez pas à lire cet article dans lequel nous allons vous expliquer ce qu’est le foie gras et comment soigner cette affection.

Le foie gras : plus d’informations

Le foie gras, également connu sous le nom de stéatose hépatique, est un problème lié à l’obésité, l’hypertension, le fort cholestérol et le diabète, puisque 80% des patients qui ont ces maladies en souffrent.
Le diagnostic du foie gras se fait à l’aide de :

Une échographie

Elle permet de déterminer le stade d’avancée de la maladie et la quantité de graisse présente dans le foie.

Une biopsie hépatique

Elle apporte un diagnostic définitif et indique les personnes qui ont le plus de risques de souffrir d’hépatopathie.

Les tests en laboratoire

En général, les valeurs sont de 2 à 3 fois au-dessus de la normale quand un patient souffre de ce problème hépatique.
Les augmentations se remarquent dans le glucose, le cholestérol et les triglycérides.

Deux types de foie gras

Il est possible de différencier deux grands groupes de patients :

Le foie gras dû à l’alcoolisme

L’organe n’a pas la capacité de décomposer les graisses et il les accumule. 
Toutefois, si la personne arrête de boire de l’alcool, après 6 semaines, sa condition s’améliore nettement.
Si au contraire, elle continue à boire ou qu’elle augmente son ingestion d’alcool, la maladie peut empirer ou se transformer en cirrhose.

Le foie gras non dû à l’alcoolisme 

Comme nous le disions précédemment, le foie gras est causé par le diabète de type II, le cholestérol élevé, la consommation de certains médicaments et les régimes drastiques.
Quels sont les signes d’alerte du foie gras ?
Dans de nombreux cas, les personnes ne montrent pas de symptômes.
Cependant, il existe certains signes qui peuvent indiquer que l’on a plus de risques de souffrir de foie gras :
  • Si vous êtes une femme d’âge moyen et en surpoids.
  • Si vous avez des troubles du taux de sucre ou de graisse dans le sang (diabète ou cholestérol).
  • Si un membre de votre famille a souffert ou souffre de problèmes hépatiques.
  • Si vous avez des habitudes alimentaires peu saines.
  • Si vous souffrez de fatigue chronique ou de mal être au niveau de la partie supérieure de l’abdomen.
  • Si  vous ne parvenez pas à réduire vos niveaux de triglycérides.

Comment éviter le foie gras ?

Ces conseils peuvent vous aider à ne pas souffrir de stéatose et à réduire les symptômes :
  • Réduisez l’ingestion de sucres et de farines raffinées, de graisses d’origine animale et d’alcool.
  • Consommez plus de légumes, de fruits et de fruits secs.
  • Suivez la diète méditerranéenne qui est l’une des meilleures qui existent.
  • Réalisez des exercices physiques 2 à 3 fois par semaine. 
  • Ne consommez pas trop de médicaments comme les anti-inflammatoires, les analgésiques, les oestrogènes ou les anti-mycosiques.
  • Réduisez votre poids corporel de manière graduelle (et non pas avec des actions drastiques).
  • Augmentez l’ingestion d’antioxydants.
  • Vaccinez-vous contre les hépatites A et B.
Foie gras

Recettes naturelles pour lutter contre le foie gras

En plus des conseils indiqués précédemment, les remèdes maison suivants peuvent vous être très utiles pour lutter contre stéatose hépatique.

Le chardon-Marie

Cette plante dispose de nombreuses propriétés et selon les études récentes, elle sert à réduire la graisse dans le foie.
Elle améliore également les fonctions de cet organe, augmente la régénération hépatique et permet de décomposer les graisses qui s’y accumulent.
Vous pouvez consommer un complément de chardon-Marie (on en trouve dans les magasins naturistes) ou réaliser des infusions.

Ingrédients

  • 1 poignée de fleurs et de feuilles de la plante
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

Mettez à bouillir l’eau avec la poignée de chardon-Marie et laissez cuire pendant 5 minutes.
Retirez du feu et couvrez pendant 5 minutes de plus. Filtrez et buvez.
Vous pouvez sucrer avec du miel si vous considérez que cette boisson est trop amère.

Le gingembre

Gingembre-2-500x334
Etant donné qu’il contient des antioxydants et qu’il aide à réduire les triglycérides, le gingembre est excellent pour soigner le foie gras. 
Certaines personnes préfèrent râper le gingembre dans leurs salades, leurs soupes ou leurs tartes par exemple. Nous vous conseillons d’en fait un thé.

Ingrédients

  • 1 cuillerée de gingembre râpé
  • 1 tasse d’eau chaude (250 ml)
  • 1 sachet de thé

Préparation

Préparez l’infusion comme d’habitude. Retirez le sachet et ajoutez le gingembre.Remuez bien et buvez quand c’est encore chaud.

La pamplemousse

Ce fruit est excellent pour soigner le foie gras et le pré-diabète.
L’un des composants les plus importants du pamplemousse est la naringine, qui a la capacité d’activer les chimiques chargés de l’oxygénation des acides gras.
Il peut également diminuer la graisse du corps et atténuer le syndrome métabolique (deux facteurs liés à la stéatose hépatique).
Mangez un pamplemousse à jeun chaque matin. 

L’artichaut

N’hésitez pas à ajouter ce légume à votre régime alimentaire pour améliorer la santé de votre foie.
Il n’apporte pas trop de calories, c’est un diurétique parfait et il aide à réguler les niveaux de sucre et de cholestérol dans le sang.
Vous pouvez en consommer en sauces, en assaisonnements, en salades composés ou en veloutés.
Le pissenlit
Pissenlit-500x332
Cette plante sylvestre qui pousse à n’importe quel endroit, dispose de nombreuses propriétés médicinales.
Il s’agit de l’un des plus puissants purificateurs naturels, qui permet de nettoyer le foie et d’améliorer la santé hépatique.  
Si vous avez la possibilité de planter du pissenlit, même dans un pot, n’hésitez pas !

Ingrédients

  • 1 poignée de feuilles et de fleurs de la plante
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

Faites bouillir l’eau avec le pissenlit pendant 10 minutes. Laissez reposer pendant 5 minutes supplémentaires.

Filtrez, sucrez et buvez. Vous pouvez en boire jusqu’à 3 tasses par jour.