Rechercher dans ce blog

Translate

abonnement gratuit par Email à médika ethno échoppe. entrer votre adresse mail

mercredi 28 octobre 2015

Alimentation : des cas de contamination aux hydrocarbures

Alimentation : des cas de contamination aux hydrocarbures

Les scandales se multiplient, comme nous avons pu le voir avec la viande transformée, même si dans la réalité, ce n’est qu’une facette du problème comme le confirme Jean-Paul Curtay, nutrithérapeute , le problème serait réellement plus grave, puisque la viande serait également source de nombreux autres maux. Et là, nouveau scandale, la pollution des aliments aux hydrocarbures, il ne manquait que cela… Sans oublier les aliments ionisés, pour bien compléter. Au final, ils vont nous amener à quel type d’alimentation si rien n’est consommable?

5222795_presse-papiers-1_545x460_autocrop
Selon l’organisation de défense des consommateurs Foodwatch, de nombreux aliments de grande consommation sont contaminés par des hydrocarbures contenus notamment dans les emballages…  (capture Foodwatch)
Vous pensiez être tiré d’affaire en arrêtant de manger de la charcuterie classée cancérigène par l’Organisation mondiale de la santé ? Erreur.
Selon une étude européenne menée en laboratoire par Foodwatch en France, en Allemagne et aux Pays-Bas sur 120 produits de grande consommation, près de la moitié des aliments testés a été contaminée par des hydrocarbures aromatiques d’huile minérale (aussi appelés MOAH). Parmi les produits testés, le riz, le couscous, les lentilles, les corn flakes, le cacao en poudre ou les pâtes…

La France fait figure de mauvais élève. «Six produits testés sur dix achetés en France présentent un risque cancérogène», souligne l’organisation de défense des consommateurs.
Un danger lié aux emballages recyclés
Les aliments peuvent être contaminés à toutes les phases : chaîne de production, stockage, transport. Mais l’étude montre que la plupart des huiles minérales ont migré dans les aliments à partir des emballages en papier ou carton recyclés. «Le recyclage du papier est, bien sûr, important pour l’environnement, mais les emballages fabriqués à partir de fibres recyclées présentent un danger réel pour la santé si les aliments ne sont pas protégés de façon adéquate», reprend cette étude.
Article complet sur Le Parisien