Rechercher dans ce blog

Translate

abonnement gratuit par Email à médika ethno échoppe. entrer votre adresse mail

mardi 16 août 2016

Ces plantes qui nous soignent : L’astragale

L’étonnante découverte d’un chercheur russe sur les plantes, l’Astragale

En 1947, le chercheur russe Nicolaï Lazarev s’aperçut qu’il existait une catégorie de plantes qui, consommées par l’être humain, augmentent sa résistance aux diverses sortes de stress :
  • stress nerveux, mais aussi attaques microbiennes, froid, chaud, blessures, malnutrition, etc.







JPEG
Nicolaï Lazarev baptisa ces plantes « adaptogènes », dans la mesure où elles accroissent notre capacité à nous adapter à des changements d’environnement, en particulier lorsque celui-ci devient plus agressif.
En langage moderne, on pourrait dire que les plantes adaptogènes travaillent comme des « coaches » de notre santé.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, la notion d’« adaptogène » existe depuis des milliers d’années sous le concept de « toniques supérieurs », qui régularisent les diverses fonctions et augmentent l’énergie.
Mais les recherches de Lazarev permirent d’établir de façon scientifique que plusieurs plantes avaient cet effet fortifiant et parmi elles, une des plus intéressantes est l’astragale (Astragalus membranaceus).

 Une plante prescrite depuis des centaines d’années contre la fatigue

JPEG
L’astragale est sans doute la plus importante des plantes adaptogènes.
Il figure dans la célèbre Chinese Herbal Medicine materia medica, le manuel de référence contenant 350 monographies sur les principales plantes utilisées en médecine chinoise.

L’astragale est prescrit depuis des centaines d’années contre la faiblesse générale, contre des maladies chroniques ou pour augmenter la vitalité. Il est aussi dûment répertorié dans la pharmacopée japonaise.

« L’astragale est également devenu extrêmement populaire aux États-Unis, un engouement qui n’est pas un effet de mode puisque c’est depuis les années 80 que les médias en ont fait un sujet récurrent. »

 La recherche confirme

Les recherches pharmacologiques portant sur l’astragale, nombreuses, ont identifié plusieurs ingrédients actifs qui expliquent les effets de cette plante, dont sa concentration exceptionnelle en polysaccharides immunostimulants.

Ces composés agissent naturellement pour traiter des maladies liées à des déficiences immunitaires, en particulier grâce à l’activité immunomodulatrice de leur fraction F3.

Mais l’Astragale contient bien d’autres composants actifs qui expliquent ses vertus fortifiantes :

saponines, flavonoïdes, acides aminés et éléments trace. En particulier, deux de ces composants, les saponines astragaloside iv et cycloastragénol, sont des substances anti-âge de pointe capables de stimuler la production de télomérase et donc de permettre aux cellules de dupliquer plus longtemps !

 La réalité rejoint ici la fiction.

Malheureusement, le coût extrêmement élevé de leur extraction peut dissuader d’une plus large utilisation. L’extrait hydro-glycériné de la plante entière, plus abordable, renferme à dose réduite ces précieuses substances et offre également l’action synergique des autres composants.